hopital5sz.jpgUn homme victime samedi soir d'un malaise cardiaque, à Massy dans l'Essonne, n'a pu être accueilli pendant six heures, faute de place, dans un service de réanimation hospitalier et est décédé alors qu'il allait enfin y être admis. Il parait que l'hopital coûte trop cher qu'il est mal organisé (comprendre pas rentable). Alors la droite, (Mattéï, Bertrand, Bachelot) font des réformes, "hopital 2007", "hopital 2012"... essentiellement pour faire des économies. La grande majorité des medecins dénoncent ses réformes qui ont pour vocation de faire des hopitaux publics des centres de profits, au détriment de la santé des malades. Alors aujourd'hui qu'un homme est mort parce que la droite ne permet plus à l'hopital d'effectuer ses missions, Monsieur Bertrand, Et Madame Bachelot, vous allez dire quoi à la famille du défunt ? Et dîtes moi, dans vos calculs, ça vaut combien la vie d'un homme ?