Avertir le modérateur

31/03/2010

Hôpital Charles Foix d'Ivry-sur-Seine (94) : Pierre Gosnat s'adresse à Roselyne Bachelot et à Jean-Marie Le Guen .

Accueil > Elunet > Actualités > CIDEFIL > Cidefil 25 mars 2010

 

 

Cidefil 25 mars 2010

jeudi 25 mars 2010

 

Pierre Gosnat, Député-Maire d’Ivry-sur-Seine (94), s’adresse à Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, et au Président de l’AP-HP à propos du devenir de l’hôpital Charles Foix, d’Ivry-sur-Seine :

Courrier à Roselyne Bachelot :

« Madame Roselyne BACHELOT
Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports

Ivry-sur-Seine,
le 24 mars 2010

Madame la Ministre,

La direction de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris s’est engagée dans un Plan stratégique visant une restructuration globale de son activité.

Cela concerne tout à la fois les établissements hospitaliers et les services, avec en toile de fond la suppression de plusieurs milliers d’emplois, notamment au titre de la non-reconduction d’un départ en retraite sur deux et de la RGPP.

Tout en convenant que des évolutions sont possibles et nécessaires, comme le suggèrent d’ailleurs les salariés et les médecins, je ne crois pas que l’avenir de la santé doit s’inscrire dans la réduction des dépenses publiques.

Certes, suite à la mobilisation des personnels de l’AP-HP et de la grande majorité des professeurs, le directeur général a annoncé qu’il faisait « une pause » afin de relancer la concertation. Je m’en félicite.

Toutefois, au-delà des responsabilités spécifiques à l’AP-HP, je me permets de vous alerter Madame la Ministre sur le devenir de la gériatrie en France, à partir des menaces qui pèsent sur l’hôpital Charles Foix d’Ivry, principal établissement hospitalier en la matière.

Celui-ci risque en effet d’être fondu dans un regroupement avec l’hôpital La Pitié Salpetrière, mettant en cause un projet médical de première importance, sur lequel s’adosse la création d’un Pôle National sur l’Allongement de la Vie.

Ce centre de recherche doit commencer à fonctionner dans les prochaines semaines. Il a fait l’objet d’une élaboration partagée entre l’Etat, les collectivités territoriales, l’AP, l’Université Paris VI ainsi que l’Europe (fonds FEDER), mais n’a de sens que s’il réside en un lieu hospitalier actif, et non résiduel.

Au moment, où la société considère qu’un des faits marquants des prochaines décennies sera l’allongement de la vie, il m’apparaît indispensable que l’Etat affirme des choix politiques résolus pour développer la gériatrie dans notre pays, et donc de conforter les activités et recherches en la matière.

L’hôpital Charles Foix en est un socle c’est pourquoi, je vous prie de bien vouloir me recevoir, sur le sujet, en présence d’une délégation de l’hôpital Charles Foix.

Je vous prie de croire, Madame la Ministre, à l’assurance de ma considération distinguée.

Pierre GOSNAT
Maire d’Ivry-sur-Seine
Député du Val-de-Marne »

Courrier à Jean-Marie Le Guen :

« Monsieur Jean-Marie LE GUEN
Président Assistance Publique – Hôpitaux de Paris

Ivry-sur-Seine,
le 24 mars 2010

Monsieur le Président suppléant,

Suite à votre courrier du 16 mars dernier et à l’entretien que vous avez bien voulu m’accorder le 7 janvier des évènements importants ont eu lieu confirmant la volonté de la direction de l’AP-HP d’entreprendre une restructuration d’ampleur de l’hospitalisation en Ile de France, sur un fond de suppression de plusieurs milliers d’emplois et la disparition de nombreux sites hospitaliers.

Comme vous le savez, après la fermeture de l’hôpital Jean Rostand et sa maternité à Ivry qui constitue un non-sens humain et social, l’AP-HP envisage de réduire de façon drastique les activités de l’hôpital Charles Foix, par transfert de service à Rothschild, et « fusion » avec la Pitié Salpetrière.

Une telle orientation si elle était confirmée remettrait en cause les fondements mêmes de Charles Foix qui depuis longtemps est le plus grand hôpital de gériatrie en France, l’un des plus importants en Europe.

Sa fusion « dans » l’ensemble Pitié Salpetrière conduirait à porter un coup sévère à la gériatrie dans notre pays et à son avenir. Elle serait en totale contradiction avec le projet médical établi par le corps médical de l’établissement pour 2010/2014.

Clairement ce serait le signe très négatif d’une désaffection politique à l’égard de la gériatrie, alors que tout le monde s’accorde à reconnaître que l’allongement de la vie est, et, sera encore plus une donnée démographique essentielle.

A cet égard ces choix constitueraient également une menace évidente quant à la poursuite du pôle sur l’allongement de la vie qui doit ouvrir ses portes dans quelques semaines, dont je vous rappelle qu’il a été soutenu et financé par de nombreuses collectivités territoriales, l’Etat et l’Europe.

Dans ces conditions, si je comprends que l’Etat est le premier concerné dans sa fonction de décideur (ce qui a justifié qu’une délégation de Charles Foix se rende lundi 22 mars auprès du Directeur Général de l’AP-HP), il m’apparaît de la plus haute importance que vous vous exprimiez sur la question du devenir de Charles Foix, en tant que Président Suppléant, élu, adjoint au Maire de Paris, chargé de la Santé Publique.

J’ai d’ailleurs constaté qu’avec d’autres élus, Présidents de Commissions de Surveillance vous avez adopté une position de rejet des orientations de l’AP-HP.

Qu’en est-il précisément pour Charles Foix : le maintien et le développement de son activité, (à quel niveau), le transfert voir la fusion dans la Pitié Salpetrière, le devenir du Pôle sur l’Allongement de la Vie ?

Suite à notre première entrevue, il m’apparaît utile maintenant de nous revoir en présence d’une délégation d’agents de l’Assistance Publique, de professeurs, de membres de la Commission de surveillance et d’élus etc.

Votre engagement à nos côtés serait évidement un encouragement à l’action qu’ensemble nous menons pour assurer l’avenir de Charles Foix et celui de la gériatrie en France.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Président suppléant, à l’expression de ma considération distinguée.

Pierre GOSNAT
Maire d’Ivry-sur-Seine
Député du Val-de-Marne »

HôpitalSanté

21:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

AP-HP : la direction doit retirer sa plainte .



Accueil > Elunet > Actualités > CIDEFIL > Cidefil 31 mars 2010

 

 

Cidefil 31 mars 2010

Communiqué du groupe CRC-SPG au Sénat

mercredi 31 mars 2010

 

L’Assistance Public des Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui subit à la fois les contrecoups d’une politique de rigeur économique sans précédent et un mode de tarification (T2A) inadapté à l’accomplissement des missions de service public qui sont les siennes devrait faire, selon la volonté de la direction et du Gouvernement, l’objet d’une restructuration sans précédent, prévoyant notament le regroupement des 37 établissements en 12 sites et la suppression de près de 4000 postes.

Cette restructuration, qui pourrait ne pas être sans conséquence en matière d’accès aux soins et de conditions de travail des salariés, a conduit certains d’entre eux à retenir temporairement quelques cadres dirigeants de l’AP-HP afin d’exiger qu’il soit mis fin à ce projet.

Nicole BORVO COHEN-SEAT – Sénatrice de Paris – et l’ensemble des membres du groupe CRC-SPG, demandent à la direction de l’AP-HP de renoncer à la plainte qu’elle a déposée contre ses personnels et les assurent de leur soutien dans leur défense du formidable outil de santé publique, de prévention et de recherche que constitue l’AP-HP.

Ils demandent également, conformément à la motion adoptée par le conseil d’administratiuon de l’AP-HP que le Gouvernement et la direction de l’AP-HP renoncent au projet de suppression d’emplois qui aura pour effet de dégrader un peu plus les conditions de travail des personnels et par conséquent, la qualité d’accueil et de soins.

L’explosion de la pénibilité liée au travail et des inégalités en santé, exigent des pouvoirs publics qu’ils renforcent à la fois le dialogue social et le service public de santé.

Deux mesures par ailleurs incompatibles avec les objectifs de la loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » (HPST) qu’il est urgent d’abroger.

Paris, le 30 mars 2010

HôpitalSanté

21:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Santini perd son sens de "l'humour" !


Santini perd son sens de "l'humour" !

Le 21 mars, suite à la défaite historique d'André Santini à Issy-les-Moulineaux, Lysiane Alezard a publié un article sur son blog http://lysianealezard.elunet.fr. Apparemment, le Député-Maire n'a pas du tout apprécié !
Voici sa réaction ainsi que la réponse de Lysiane Alezard, conseillère municipale d'Issy les Moulineaux
:

Le commentaire d'André Santini

Madame,

C’est avec un certain étonnement que je lis votre cri de victoire.Je ne commenterai pas les allégations que vous assénez à vos lecteurs qui seront à même d’en juger la pertinence. Cependant, je ne peux m’empêcher de réagir sur l’auteur.Etes-vous en effet si bien placée pour commenter le résultat de ce scrutin ? Car de qui est-ce la victoire ? La vôtre ?
Rappelez-nous donc le résultat que personnellement vous avez obtenu. Conseillère régionale sortante, quelle est aujourd’hui votre position au Conseil régional ? Dans quelle commission allez-vous siéger ? Mais je m’égare, il faudrait être élu pour cela et vous ne l’êtes plus. En 9ème position sur la liste du premier tour, vous avez été brillamment replacée 22ème au second tour. Et finalement vous voila battue !Si c’est la victoire de la gauche et des écologistes comme vous le dites, elle n’est visiblement pas la vôtre.

André Santini
Ancien Ministre
Député-maire d’Issy-les-Moulineaux
Conseiller régional

Réponse de Lysiane Alezard

Monsieur,

C’est un honneur de vous compter parmi mes plus fidèles lecteurs. Je suis touchée que vos fonctions de député-maire, de nouveau conseiller régional, de vice-président de GPSO, de président du SEDIF vous laissent le temps de réagir à mes billets.
Mais votre réponse m’incite à vous renvoyer de nouveau à un billet précédent qui vous avait déjà fait réagir : siégerez-vous comme conseiller régional puisque vous êtes atteint par le cumul des mandats ?
Quant à moi, c’est par choix personnel que je ne suis plus conseillère régionale. Pour moi, l’engagement politique ne passe pas nécessairement par un mandat électif, je n’ai pas choisi de faire carrière en politique, car ce n’est pas pour moi un métier.
Donc ne vous en faites pas pour moi, je le vis très bien. J’aurai même plus de temps encore à consacrer à l’action aux côtés des Isséens qui souffrent et qui ont besoin d’être écoutés et entendus. A tous ceux-là, je sais que votre défaite a redonné de l’espoir.
Enfin, j'imagine que vous qui êtes corse avez dû saluer comme il se doit l'élection historique d'un communiste à la présidence de l'Assemblée territoriale de l'île, mon ami Dominique Bucchini.

Lysiane Alezard

Blog PCF Issy-les-Moulineaux

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu