Avertir le modérateur

28/06/2013

La réaction des communistes de Berck suite à la vente de "Mein Kampf" dans une librairie berckoise .

 

communiqué de la section du PCF Berck

 
 
La réaction des communistes de Berck suite à la vente de "Mein Kampf" dans une librairie berckoise
 
L’heure est grave. Les néofascistes refont surface de toute part sous les coups de butoir de la crise économique générée par le capitalisme financier mondialisé. Les victimes de la crise sont les plus précaires, les plus fragiles les plus pauvres d’entre nous. En ce début du 21ème siècle où l’Histoire devrait rappeler à certains les erreurs du siècle passé, rien n’y fait, la diffusion des idées nauséabondes refait son apparition à Berck.
Alors que les médias et la droite traditionnelle font le jeu du Front National, on assiste à la banalisation des idées d’extrême droite. Comme en 1933 et 1936, on constate la montée des idées fascistes permises par la diffusion de Mein Kampf dans une librairie berckoise.
En effet, à Berck, une librairie ayant pignon sur rue fait le choix de vendre l’édition traduite de Mein Kampf par les Nouvelles Editions Latines, maison qui fut mise en place par un maurrassien proche de l’Action Française, condamné pour collaboration à la Libération et frappé à 20 ans d’indignité nationale.

Sous le masque de la liberté de presse, cette librairie s’autorise à vendre un ouvrage qui la condamne. Sous le masque de la liberté, cette librairie utilise les mêmes méthodes qu’Hitler en utilisant les arguments de la démocratie, de la république pour les retourner contre elles. Oui, Hitler se présentait en champion de la démocratie, en champion du peuple, en champion des élections et du plébiscite. Et oui ! Hitler a précipité l’Europe et le monde dans le chaos ! A peine installé démocratiquement au pouvoir, il supprime la démocratie. A peine installé comme Chancelier en 1933, il ouvre les 1ers camps de concentration et se lance dans des programmes d’euthanasie des malades mentaux via le programme T4. Il lance également la chasse aux opposants politiques : les communistes, les francs-maçons, les chrétiens, les libres penseurs… et s’en prend aux populations jugées inférieures : les tziganes, les juifs et les slaves ou accusées de « corrompre la race » comme les homosexuels.

La librairie fait acte d’une légèreté complice - voire coupable - en prétendant que ce livre sert la liberté de presse ou d’expression ; lesquelles furent d’ailleurs immédiatement suspendues lorsqu’Hitler fut installé au pouvoir par une république de Weimar en crise et aux abois. Nous croyons volontiers qu’il y a davantage volonté de s’enrichir sur un livre qui est la négation de la liberté, la négation du génie humain.

Nous nous posons même la question de l’arrière-plan idéologique et politique des propriétaires de cette librairie. En effet, puisqu’ il y a liberté de presse, il y a aussi – et c’est bien normal - liberté d’opinion. Nous donnons ouvertement notre opinion et nous sommes libres de nous interroger sur la nature de l’opinion politique ou idéologique capable de présenter de tels ouvrages à la vente.

Le fascisme dans les années Trente a avancé sur les faiblesses de démocraties incapables de répondre aux attentes des peuples dans une situation de crise inédite. Les fascismes ont utilisé contre la démocratie ses propres armes. A peine installés au pouvoir, les fascismes l’ont détruite – la leur- et celle des peuples européens voisins.

Notre démocratie ne doit pas reculer et, à ce jour, doit répondre ceci : « Le néofascisme ne passera pas !» Le Front de Gauche de Berck soutient les idées républicaines de Liberté, d’Egalité, de Fraternité posées dans la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen ; et soutient et défend la démocratie. Il a joué son rôle d’alerte à travers ses militants qui ont mobilisé la section locale de la Ligue des Droits de l’Homme qui est intervenue, et que nous soutenons. Il jouera tout son rôle politique pour faire barrage à la banalisation des idées d’extrême-droite, qui veulent avoir pignon sur rue, en alertant les élus locaux de la République, de droite comme de gauche, afin de connaître leur réaction sur cette diffusion de Mein Kampf et les actions qu’ils envisagent d’entreprendre. Le Front de Gauche ne manquera pas de relayer les informations sur son blog.
 
Nicolas Maury

10:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu