Avertir le modérateur

24/03/2009

Sommet de l'OTAN : Marie-George BUFFET appelle à pavoiser .



Par : Bureau de presse
Mis en ligne : 24 mars

A quelques jours du sommet de l’Otan, la police a demandé à plusieurs habitants de Strasbourg de décrocher des fenêtres et des balcons les drapeaux « Pace » et "non à l’Otan », aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Notre camarade Christian Grosse, dirigeant départemental du PCF, a ainsi eu droit à la visite des forces de l’ordre.

A l’évidence, le Gouvernement aimerait transformer la capitale alsacienne en un véritable bunker, en une ville forteresse ou il serait interdit de pavoiser...

Ce soir, nous lançons un appel : partout dans le pays accrochons notre drapeau à nos fenêtres, à nos balcons, nous pourrions ainsi dessiner ensemble un gigantesque arc en ciel pour la Paix et inviter à la grande la manifestation du 4 avril.

Marie-George Buffet

Secrétaire nationale du Parti communiste français

Paris, le 24 mars 2009

20:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Europe : Bolkestein,le retour .

• La directive Bolkestein • Elections européennes 2009 • chronologie de la directive • La bombe Bolkestein contre le modèle social

04:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

23/03/2009

Mayotte : Conférence de presse du Pcf .

lundi 23 mars 2009 (17h28)

 

“Une faute politique au plan international et un retour à la colonisation”

“Nous allons amener la France à réfléchir à la façon dont elle devrait construire ses relations avec les peuples”. “Mayotte est comorien mais pas français, la France doit respecter le droit et stopper ce processus”. Toutefois, “même si le oui devait l’emporter, le peuple Comorien pourrait toujours compter sur les communistes français pour s’adresser au peuple français et lui faire valoir ses droits”. Un membre de la délégation a déclaré “ne pas comprendre pourquoi le peuple français n’est pas consulté pour cette nouvelle départementalisation et se demande comment expliquer le fait que les habitants de Mayotte n’aient pas eu droit à une vraie campagne électorale”.

La mission du Parti communiste français a organisé vendredi dernier une conférence de presse au restaurant Le Select. La conférence a été ouverte par le docteur Mbaé Toiyibou du Comité Maorais en ces termes : “Les Comores possèdent une civilisation forte mais Sarkozy a décidé que les Comores n’ont jamais existé. C’est pour cela qu’il organise sa forfaiture à Mayotte”. “Nous devons montrer que nous sommes catégoriquement opposés à toute tentative de division des Comores et mobiliser le peuple jusqu’à ce que le droit triomphe, car ce n’est pas normal qu’au vingtième siècle une grande puissance veuille anéantir un petit pays”. Jean Louis Le Moing, coordinateur de l’exécutif national du Pcf, a remercié le comité Maorais pour l’accueil fraternel qui leur a été réservé, ainsi que les autorités de l’Union et de l’île pour leur aide logistique. “Notre conviction est faite” a-t-il déclaré. Selon lui, la départementalisation de Mayotte est une “faute politique au plan international et un retour à la colonisation”. “Nous allons amener la France à réfléchir à la façon dont elle devrait construire ses relations avec les peuples”.

Pourquoi le peuple français n’est-il pas consulté?

“Mayotte est comorien mais pas français, la France doit respecter le droit et stopper ce processus”. Toutefois, “même si le oui devait l’emporter, le peuple Comorien pourrait toujours compter sur les communistes français pour s’adresser au peuple français et lui faire valoir ses droits”. “Nous sommes mieux placés pour nous tourner vers les citoyens français et leur montrer le bien-fondé de la cause du peuple Comorien”. Eliane Assassi, sénatrice de Seine Saint-Denis, a remercié à son tour les présidents de l’Union et de l’île autonome de Ngazidja, la société civile et plus particulièrement les Ong des femmes. “Nous sommes venus à la source, dans le réel pour bien comprendre notre effraction et nous sortirons renforcés de notre mission”. “Sachez que nous avons vécu un moment de solitude lors des réunions, dit elle, aucun mouvement ne s’est allié et nous regrettons que le parti socialiste ne se soit pas exprimé”. “Nous savons bien que Mayotte n’est française que par la seule volonté de la France, étant donné que Mayotte est dans un emplacement stratégique”, avance Eliane Assassi. Par ailleurs la sénatrice a déclaré “ne pas comprendre pourquoi le peuple français ne soit pas consulté pour une nouvelle départementalisation et se demande comment expliquer le fait que les habitants de Mayotte n’aient pas eu droit à une vraie campagne électorale”. “La départementalisation est un mur qui va se construire pour empêcher les Comoriens d’aller chez eux et de rendre visite à leur famille. Nous condamnons avec fermeté la politique d’expulsion du territoire, d’autant plus que ce ne sont pas des étrangers mais des Comoriens qui veulent se rendre chez eux, sur un territoire Comorien”. Eliane Assassi a dit regretter le fait qu’alors que “bientôt le monde va célébrer les 20 ans de la destruction du mur de Berlin, la France va construire un autre mur”.

Abouhariat Saïd Abdallah

Source : Al-watwan 23 mars 09

De : FRANCOISE
lundi 23 mars 2009

site Bellaciao

18:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu